N’ayons pas peur de la vérité !

Mot de l’évêque : N’ayons pas peur de la vérité : elle rend libre !

Chers amis,

Alors qu’avec tous les Français j’ai pris connaissance du rapport de la CIASE[1], je suis, pour reprendre les mots de Mgr Éric de Moulin Beaufort, bouleversé et accablé. Le nombre de personnes victimes dépasse tout ce que nous pouvions imaginer. Ma pensée va vers ces personnes et leurs familles qui ont souffert et souffrent encore. Et je pense en particulier aux victimes que j’ai eu l’occasion de rencontrer ces dernières années.

Ma reconnaissance va aux membres de la commission – et tout spécialement vers son président M. Jean-Marc Sauvé – qui ont mené ce travail de recherche avec rigueur. Je sais combien eux aussi ont été marqués par le caractère effroyable de ce qu’ils ont découvert.

Dans le même temps, mes pensées vont vers les prêtres de notre diocèse qui, jour après jour, vivent de manière droite et sincère leur sacerdoce. Par leur fidélité et leur dévouement, ils nous encouragent à la vérité et à prendre les moyens de la transformation de notre corps ecclésial.

L’enquête de l’INSERM montre l’ampleur du phénomène, y compris dans les familles. Nous avons tous une responsabilité dans la protection des enfants, des adolescents et des jeunes adultes.

Dans le diocèse de Meaux, un certain nombre d’actions ont été menées ces dernières années : création d’une cellule d’écoute des victimes, réunions d’information et formation pour l’ensemble des acteurs de la pastorale des jeunes et pour les prêtres, document sur les règles de comportement avec les mineurs…

Ensemble, il nous faut continuer de travailler afin que notre espérance ne soit pas étouffée par des actes criminels. Il nous faut encore travailler pour que nos processus d’accompagnement et notre fonctionnement ecclésial ne soient pas des obstacles à la vérité et à la mise hors d’état de nuire des auteurs d’abus sexuel.

Nous sommes devant un vrai défi, il en va de l’annonce de la Bonne Nouvelle. Des recommandations nous ont été faites, prenons le temps de les accueillir avant d’y répondre avec sérieux. La vérité rend libre.

 Jean-Yves NAHMIAS, Evêque de Meaux

[1] CIASE Commission indépendante sur les abus sexuels créée à la demande des évêques de France en 2018 destinée plus globalement à faire la lumière sur le passé pour en tirer les conséquences et rétablir la confiance.